Dépasser Maslow : le modèle BUC(k)ET

En 1943, Abraham Maslow proposait une liste de cinq besoins que chercherions tous à remplir et les hiérarchisait en une célèbre pyramide. Ces cinq besoins guideraient nos motivations au travail. Même si cette approche est intéressante et encore beaucoup enseignée, elle parait aujourd’hui bien désuète au regard des avancées de la recherche en sciences humaines et sociales (voir aussi Pourquoi faut-il oublier Maslow ? de Vincent Brunet).

Lire la suite

La communication, de Shannon et Weaver à aujourd’hui

La communication, de Shannon et Weaver à aujourd’hui

La communication qu’est-ce que c’est ? Quand on parle de communication, que ce soit d’un point de vue sociologique, selon l’approche marketing, ou dans un sens plus commun, on parle toujours de la transmission d’un message, d’une source à une cible. Celles-ci peuvent être une personne ou un groupe de personne, ciblés ou non. Avec l’évolution des technologies de l’information et la communication (TIC), la place des machines comme interface en complexifie le procédé. Aussi, le schématiser permet de mieux se représenter les dimensions sur lesquels on peut agir pour améliorer cette communication.

Lire la suite

Diversité culturelle : existe-t-elle vraiment ?

Les entreprises, comme les chercheurs, l’ont bien compris, la diversité culturelle est une force et un levier de performance, mais elle constitue aussi un défi à relever.1,2 Ainsi, depuis quelques années, des formations, des ateliers et des conférences ont vu le jour sur le thème des valeurs culturelles. La plupart se basent sur les travaux de Geert Hofstede ou sur l’expérience professionnelle d’Erin Meyer.
Pourtant, une équipe internationale3 a récemment montré que les valeurs culturelles variaient plus entre les individus qu’entre les pays. Mais si la culture des pays ne détermine pas les valeurs des individus, la diversité culturelle existe-t-elle vraiment ?

Lire la suite

Faire jouer ses salariés ? Le jeu de rôle, une technique innovante

Aujourd’hui, les serious-games, et plus généralement la gamification (ou ludification), font naître de nombreux débats en entreprise. Parallèlement, l’intérêt du jeu dans le monde du travail est de plus en reconnu. Pour exemple, une équipe internationale a montré des retombées positives du jeu pour le leadership et la formation1. Si la gamification s’inspire le plus souvent des mini-jeux, d’autres techniques plus poussées commencent à voir le jour. Celles basées sur les jeux de rôle nous apparaissent particulièrement prometteuses.

Continuer la lecture de « Faire jouer ses salariés ? Le jeu de rôle, une technique innovante »

Pourquoi faut-il oublier Maslow ? Approche critique d’un modèle dépassé.

Loin de chercher à vous faire oublier un concept intéressant, l’objectif de cet article sera de permettre au lecteur aguerri de développer une pensée critique sur un modèle aujourd’hui encore largement utilisé, au détriment des nouvelles avancées en sciences humaines et sociales. Nous verrons ainsi que nous pouvons aujourd’hui comprendre le fonctionnement humain différemment de la manière dont le concevait Maslow en 1943, il y a plus de 70 ans.

Continuer la lecture de « Pourquoi faut-il oublier Maslow ? Approche critique d’un modèle dépassé. »

BSI ou Bilan Social Individuel, quel en est l’intérêt ?

Une nouvelle pratique fait peu à peu irruption dans le monde des Ressources Humaines. Il s’agit du BSI ou « Bilan Social Individuel », un moyen apparemment efficace et innovant pour décortiquer la rémunération de l’entreprise et l’expliquer aux salariés. Déjà largement adopté à travers le monde, à l’heure actuelle pourtant, les entreprises Françaises semblent encore plutôt réticentes quant à sa mise en place. Qu’en est-il du point de vue psychologique ? Ces entreprises françaises ont-elles raison de s’en méfier ?

Continuer la lecture de « BSI ou Bilan Social Individuel, quel en est l’intérêt ? »

Les quotas à l’embauche aident-ils vraiment ? Le cas de l’emploi des femmes

Comme nous l’avons déjà vu sur ce même blog (ici), les femmes apportent un réel bénéfice aux entreprises. Les études qui se sont portées sur cette question on finit par remarquer que le nombre de femmes dans l’équipe de travail doit être suffisant pour qu’elles puissent exprimer leur avis et que leur bonne influence sur la performance apparaisse.

Alors, quel est ce fameux nombre, dont parlent les chercheurs, et à partir duquel apparait l’avantage d’avoir des femmes dans son équipe ? Et s’il existe, la mise en place de quotas peut-elle vraiment être bénéfique ?

Continuer la lecture de « Les quotas à l’embauche aident-ils vraiment ? Le cas de l’emploi des femmes »