Cassandra Leigh Gotto

Télétravail : Réussir en 3 points

Comme vous avez pu le voir dans mon précédent article (Télétravail : bonne ou mauvaise idée ?), le télétravail est un phénomène plus complexe qu’il n’y parait : il a des avantages comme des inconvénients. Parmi ces-derniers, on trouve l’isolement, le désengagement ou la difficulté à équilibrer sa vie professionnelle et sa vie personnelle.

Voici quelques recommandations pour contenir ces problèmes et libérer tout votre potentiel de télétravailleur-se.

Avant, prenez le temps d’y réfléchir

Avant de commencer, parlons d’un élément essentiel. Le télétravail peut ne pas correspondre à tous les postes, ni à toutes les personnalités. Il ne conviendra par exemple par forcément aux plus extravertis. Ainsi, il est important de bien réfléchir en amont aux difficultés qu’amène le télétravail, afin d’en prendre conscience et d’envisager des solutions. Dans tous les cas, se lancer dans le télétravail doit être une décision murement réfléchie.

Vous êtes décidé-e ? Alors voici 3 points pour un télétravail réussi !

1. Combattre l’isolement

La principale difficulté du télétravail réside dans l’isolement. Ce-dernier peut avoir des conséquences fâcheuses sur notre santé mentale et notre bien-être.

Maintenez le lien avec votre entreprise

En tant que télétravailleur-se, il est important de ne pas s’isoler de son entreprise et de ses collègues. Les technologies de communication peuvent nous y aider. Mais leur utilisation ne doit pas se restreindre aux mails.

Comment faire ? Privilégier des modes communications plus « chaleureux ». Ce peut être du tchat, plus interactif, ou des appels vidéos, plus naturels. De même, et si cela est possible, organiser des rencontres physiques régulières est un excellent moyen de rompre l’isolement et de maintenir le lien.

Sortez

Le télétravail peut nous transformer en ermite. Avant de devenir plus blanc qu’un vampire, il est important de sortir, de s’aérer, de faire du sport et de conserver une vie sociale dynamique. Ceci n’implique pas que notre santé physique, mais aussi notre santé mentale. Tomber dans l’isolement est plus facile qu’il n’y parait et il est important de prendre du recul sur soi pour y rester vigilant.

Comment faire ? Les espaces de coworking sont un bon moyen de pallier à ce problème. Mais il est aussi primordial d’avoir des interactions sociales hors du cadre du travail. Chaque semaine, prenez le temps de compter le nombre de vos sorties (sociales). Dans tous les cas, organisez-en une par semaine au minimum.

2. S’imposer une rigueur de travail

Le télétravail dresse un autre écueil : le désengagement. Comme souvent exposé par ses détracteurs, le télétravail peut causer de la procrastination et de la démotivation. A l’inverse, il peut amener certaines personnes au surmenage et à l’épuisement.

Organisez bien votre travail

Télétravailler est un changement fort des habitudes de travail. En tant que télétravailleur, il est important de bien organiser son travail pour ne pas perdre en productivité (procrastination, distraction, etc.).

Comment faire ? Planifiez votre travail et notez les tâches accomplies. Ceci permettra de vous autoévaluer. Cela passe notamment par la création de liste de tâches, la tenue d’un journal de bord ou l’élaboration de plannings. Vous trouverez quelques outils dans cet article (lien vers Outils pour s’organiser).

Focalisez-vous

Travailler de chez soi n’est pas toujours chose aisée. Nous pouvons être facilement distraits par tout ce que nous pourrions faire de plus passionnant que notre travail. Il est important de rester fort face à la tentation.

Comment faire ? Aménagez-vous un endroit entièrement consacré au travail, vide de distraction. Pour résister aux réseaux sociaux, supprimer les marques pages de votre navigateur et mettez votre téléphone en silencieux.

Prenez des pauses

L’un des dangers du télétravail est le surmenage. Sans collègues pour nous accompagner, nous culpabilisons à prendre des pauses. Pourtant, elles sont importantes pour notre santé, mais aussi pour notre productivité.

Comment faire ? Gardez en tête qu’un esprit reposé est bien plus efficace. N’hésitez pas à vous accorder des petites pauses (5 minutes) régulièrement (toutes les 30 minutes) et des grandes pauses (20 minutes) de temps en temps (toutes les 2 heures). Vous pouvez essayer la technique « Pomodoro » (tomate en italien).

3. Séparer sa vie professionnelle de sa vie personnelle

Le télétravail rend plus floue la séparation entre notre vie professionnelle et notre personnelle. Ainsi, il peut mettre à mal notre équilibre et notre bien-être social et psychologique.

Aménagez-vous un espace de travail

Travailler dans de bonnes conditions est important. Ceci suppose de s’aménager un endroit calme et confortable. Dans l’idéal, ce lieu devrait être consacré exclusivement au travail, afin d’aider votre cerveau à bien distinguer les moments de travail des moments de vie personnelle.

Comment faire ? A ce niveau, le classique bureau fait bien mieux l’affaire qu’un canapé ou un lit. Et votre dos vous en remerciera !

Posez des limites

Le télétravail floue la frontière entre la vie personnelle et la vie professionnelle. Ce déséquilibre peut avoir des conséquences dramatiques sur notre santé mentale et les relations que nous entretenons avec nos proches. Il est primordial de poser des limites pour cloisonner nos deux vies.

Comment faire ? Un bon moyen d’y parvenir est de s’imposer des heures de travail, c’est-à-dire de séparer les heures et les jours attribués au travail de ceux attribués à nos proches et nos loisirs.

Faites comme si

Faites comme si vous alliez vraiment travailler au bureau. Ceci permettra de faire la transition entre vie personnelle et vie professionnelle et vous mettra dans un état d’esprit propre au travail. De même, gardez un rythme de vie régulier et sain.

Comment faire ? Levez-vous à heure fixe, préparez-vous, habillez-vous et prenez vos repas à la même heure tous les jours, comme vous le feriez au bureau.

Conclusion

Le télétravail n’est pas une sinécure, comme certains pourraient le penser. Il comporte ses propres difficultés. Pour vaincre l’isolement et la solitude, prenez soin de maintenir le lien avec collègues et garder une vie sociale dynamique. Pour lutter contre le désengagement ou le surmenage, imposez-vous un rythme de travail rigoureux et comportant des moments de pauses méritées. Pour ne pas déséquilibrer la balance entre votre vie professionnelle et votre personnelle, aménagez-vous un espace et des temps propres au travail, conserver un rythme de vie sain et régulier.

En espérant que cet article pourra vous aider à vivre un télétravail heureux et efficace !

Retrouvez plus d’informations théoriques sur le télétravail dans notre précédent article : Télétravail : bonne ou mauvaise idée ?.

Image de couverture : Cassandra Leigh Gotto